Sélectionner une page

Serverless : de quoi parle-t-on exactement ?

Serverless : qu’est-ce que c’est ?

La révolution réside dans l’architecture des projets, désormais orientée vers des micro-services « serverless ». Fondamentalement, dans un environnement Cloud, la façon de programmer change pour se concentrer sur l’essentiel. Grâce à ces micro-services ou plus largement au « Serverless », vous utilisez du code et des services de base prêts à l’emploi. Ainsi, vous vous concentrez uniquement sur la valeur ajoutée de votre projet et donc de votre code et des fonctionnalités associées. Cela vous permet de gagner du temps, de garantir la qualité du code et vous pousse à repenser l’activité plus orientée vers l’innovation. 

 

Les avantages de l’architecture serverless

Vous vous concentrez sur le cœur de votre application. Votre équipe travaille avec plus d’agilité et gagne du temps. Votre application est plus évolutive. Votre code est de meilleure qualité. Vous réduisez vos coûts.

 

Le mode de développement serverless

Lorsque vous déployez une solution sur un serveur sur site ou sur une machine virtuelle, votre équipe de développeurs s’occupe de tout coder : les fonctions spécifiques à votre application, ainsi que les fonctions annexes mais essentielles telles que la gestion des utilisateurs, la connexion à la base de données, etc. On parle alors d’architecture monolithique.

D’autre part, en déployant une solution de développement sans serveur basée sur le Cloud, vous pouvez vous concentrer principalement sur les fonctions natives de votre application.

 

Développement serverless ou architecture sans serveur

Une architecture sans serveur est un moyen de créer et d’exécuter des applications et des services sans avoir à gérer l’infrastructure. Votre application fonctionne toujours sur des serveurs, mais la gestion des serveurs est assurée par votre fournisseur de cloud (AWS – Amazon Web Services / Google Cloud / Microsoft Azure).

 

Développement serverless : comment le cloud révolutionne le code

En tant que développeur, votre activité a beaucoup évolué. Les infrastructures sont passées de serveurs sur site à des machines virtuelles, et sont maintenant hébergées sur des instances Cloud. Nous parlons maintenant de développement sans serveur. Mais le travail d’un développeur n’est pas devenu plus complexe pour autant. Bien au contraire. 

Fondamentalement, avec le Cloud, la façon de programmer change pour se concentrer sur l’essentiel. La révolution réside dans l’architecture des projets, qui est désormais orientée vers les micro-services. 

Grâce à ces micro-services, ou plus largement au « serverless », on utilise du code prêt à l’emploi et des services de base. Ainsi, vous pouvez vous concentrer uniquement sur la valeur ajoutée de votre projet et donc de votre code ainsi que sur les fonctionnalités associées. Cela vous permet de gagner du temps, de garantir la qualité du code et vous pousse à repenser votre activité davantage orientée vers l’innovation. 

Si vous êtes un développeur ou un maître d’ouvrage, découvrez les nombreux avantages que cette architecture offre.

 

Les avantages du développement sans serveur :

  • Mieux se concentrer sur le cœur de votre application
  • Plus d’agilité et un gain de temps
  • Rendre votre application plus évolutive
  • Et plus évolutif
  • Un code de meilleure qualité
  • Avec des outils de supervision intégrés
  • Plus de résilience
  • Pour réduire les coûts
  • Plus d’innovation bien sûr !

 

Microservices et développement serverless pour …

 

… Mieux se concentrer sur le cœur de votre application

En déployant une solution de développement sans serveur dans le Cloud, vous pouvez vous concentrer principalement sur les fonctions natives de votre application. Connecté en ligne, vous avez accès à une pléthore de services gérés pour les fonctions de base. Sur Amazon Web Service, par exemple, une multitude de micro-services sont disponibles pour créer une architecture sans serveur. Ils vous permettent de déployer rapidement des fonctionnalités universelles telles que « IAM » pour gérer la politique de sécurité de vos utilisateurs, « Cognito » pour sécuriser leur authentification et gérer vos utilisateurs, « Lex » pour créer des Chatbots, « Simple Email Service » pour envoyer des e-mails depuis votre application, etc.

Il serait beaucoup trop long de les énumérer tous. AWS en crée des dizaines chaque année. Son catalogue en compte plus d’une centaine sur des sujets liés à l’informatique, au stockage des données, à l’analyse, à la sécurité de vos applications, à l’Internet des objets, à l’apprentissage machine, etc. 

 

… Plus d’agilité et un gain de temps

Il est clair qu’en vous concentrant sur les fonctionnalités natives de votre application et en utilisant ces services gérés (cloud service), vous réduisez le temps de développement de vos projets web.

En outre, votre architecture sans serveur est divisée en services, de sorte que vous pouvez répartir la mise en œuvre de chaque fonction entre les développeurs. Chacun peut programmer indépendamment, sans avoir à connaître la structure du code des autres parties de l’application. Votre chef de projet n’aura qu’à effectuer des tests d’intégration pour s’assurer que tout fonctionne ensemble.

 

… Rendre votre application plus évolutive

Grâce à cette division en micro-services, grâce au « serverless », vous optimisez l’évolutivité de votre solution. La modification d’une fonctionnalité vous obligera à intervenir sur un seul service sans avoir à revérifier l’ensemble de l’application.

De plus, en utilisant ces services gérés, vous avez plus facilement accès aux nouvelles fonctionnalités offertes par le fournisseur de cloud computing. Par exemple, si vous utilisez Cognito pour gérer l’accès à votre application, vos utilisateurs se connecteront d’abord avec un identifiant et un mot de passe. Lorsque ce service a évolué, vous avez pu mettre en place une double authentification très facilement.

 

… Et plus évolutif

Sur le Cloud, grâce au développement sans serveur, une entreprise peut mieux ajuster ces besoins en ressources dédiées, qu’ils augmentent ou diminuent. Ainsi, elle a un meilleur contrôle sur sa consommation et ne paie que ce qu’elle consomme en ligne. 

Sur AWS, les services sont gérés. L’élasticité de vos applications est automatiquement assurée par le fournisseur de services dans le cloud. Il ajuste la capacité nécessaire au maintien à l’instant T en fonction des performances enregistrées. Ainsi, la haute disponibilité est le mot clé. Votre application reste disponible de manière optimale même en cas de changement soudain de la charge de travail.

 

… Un code de meilleure qualité

Dans le cadre d’un développement sans serveur, chaque service offre une fonction, et donc un code largement testé et vérifié par les fournisseurs de Cloud. Cela vous assure un code de bonne qualité. 

De plus, votre application étant divisée en micro-modules, la chasse aux bugs est beaucoup plus facile. La maintenance aussi !

 

… Avec des outils de supervision intégrés 

Cependant, cette qualité n’empêche pas la supervision, le suivi de vos solutions. Sur AWS, « Amazon CloudWatch » permet la surveillance de vos ressources et applications en collectant des données opérationnelles sous forme de logs, de métriques ou d’événements. Objectif : assurer la disponibilité des applications sur votre infrastructure. Et comme nous travaillons dans des micro-services, si l’un d’entre eux tombe en panne, en cas de catastrophe, nous pouvons facilement le remplacer par un autre. 

 

… Plus de résilience

L’indépendance de chaque fonction augmente considérablement la résistance de votre application à d’éventuelles défaillances. Si un incident survient sur une des fonctions que vous avez développées (à l’exception des services AWS), il ne rendra pas l’application indisponible. Dans ce cas, seule la fonction en question sera temporairement interrompue. 

 

… Pour réduire les coûts

Comme le développement sans serveur fonctionne sur la base d’un paiement à l’utilisation, vous pouvez parfaitement les tester pour développer de nouvelles offres. Ainsi, vous pouvez voir si elle répond à une demande de vos clients, adapter ou ajuster votre proposition sans qu’elle vous coûte trop cher.

Enfin, les développeurs, experts en micro-services, prennent beaucoup moins de temps pour créer une application. L’absence de serveur nécessite donc moins de ressources et de développeurs. Donc, si vous souhaitez lancer une application rapidement, découvrir les avantages du cloud computing, et adopter ce type d’architecture, entourez-vous de spécialistes.

 

… Plus d’innovation bien sûr !

Plus généralement, avec les architectures sans serveur, nous devons réfléchir davantage à la structure de nos applications avant de commencer à les développer.

Pour tous les développeurs, comprendre le Cloud et les micro-services nécessite une nouvelle approche de l’entreprise et de la flexibilité. De quoi ai-je besoin pour me coder ? De quoi ai-je besoin pour programmer à partir d’un service géré ? Comment l’interface est-elle organisée entre ces différentes fonctions ?

Le mot de la fin by pasteque.io 🍉

Il est certain que cette nouvelle architecture réduit considérablement les cycles de développement. Ce constat doit inciter à réinventer le métier, à repenser la valeur ajoutée et les éléments différenciateurs que les applications apportent à l’innovation.

Share This