Sélectionner une page

Comment réaliser un CV au top ?

6 secondes. C’est le temps qu’un recruteur passerait en moyenne à lire un CV selon une étude en 2018. Il vaut donc mieux éviter de tout miser sur une DA à base de WordArt ou Comic Sans MS ! Chaque détail compte et le moindre effort pour le rendre plus attractif peut faire toute la différence pour obtenir un entretien d’embauche.

 

Mettre en évidence les actions et les résultats

Lister les missions dont vous étiez chargé dans vos emplois précédents est une bonne chose, montrer que vous avez bien fait est mieux. Remettez en question la finalité de chacune de vos actions afin de les présenter comme un ensemble de résultats et non comme une simple liste de responsabilités. Concrètement, utilisez des verbes d’action, qui seront plus significatifs et plus percutants que des verbes passifs ou des expressions telles que « en charge de » (qui sont d’ailleurs très classiques). Par conséquent, utilisez des verbes tels que : créer, négocier, développer, sauvegarder, analyser… À vous de trouver le terme le plus précis pour décrire votre travail. Les managers voient et revoient les CV qui utilisent les mêmes termes, innovez !

Ne lésinez pas non plus sur les chiffres dans vos descriptions de poste, car ils permettront au recruteur de mieux mesurer l’impact de vos actions. Fréquences, évolutions, répercussions… toute information supplémentaire en chiffres est intéressante. Si vous n’en mettez pas un peu dans votre CV, alors quand ?

 

Simple, basique

Vous pensez que votre CV est trop classique et que pour se démarquer il vaut mieux le faire dans l’originalité ? Faux ! Si vous n’êtes pas designer ou graphiste, restez simple. Le CV doit être clair pour permettre une lecture rapide et efficace. Privilégiez donc une structure linéaire, aérée, avec des espaces pour délimiter clairement les différentes parties et permettre au recruteur de se concentrer sur ce qu’il veut voir. Le contenu ne doit pas être surchargé et doit tenir sur une seule page. Vous pouvez jouer avec les marges, les polices d’espacement, la réorganisation des sections, ou la réduction de la taille de vos puces si elles sont trop grandes (mais attention à ne pas trop réduire les marges : gardez en suffisamment pour que la qualité d’impression de votre CV reste bonne). Sinon, l’astuce consiste à insérer l’adresse d’un site/blog personnel, que vous alimenterez avec des informations complémentaires.

 

Ajouter une section « compétences » au CV

La rubrique « compétences » vous permet de résumer en un seul endroit sur votre CV ce que vous avez appris concrètement au cours de votre formation et de vos expériences professionnelles. Elle doit être séparée du reste du CV mais ne doit pas gêner la lecture (vous pouvez créer un encart sur le côté). Vous pouvez, par exemple, énumérer vos compétences techniques : maîtrise de certains logiciels ou outils, par exemple.

Dans cet encart, en plus de vos compétences techniques, n’hésitez pas à mentionner vos compétences relationnelles, c’est-à-dire vos compétences comportementales : créativité, bonne gestion du stress, adaptabilité, etc. Il n’est pas nécessaire de présenter une liste de 30 compétences, sélectionnez 3 ou 4 qui vous représentent bien et qui pourraient être utiles pour le poste en question.

Avant de postuler, revenez sur l’annonce et vérifiez que les qualités et compétences requises pour le poste que vous postulez sont bien présentes dans votre CV. Essayez d’utiliser des termes précis et appropriés et évitez les termes trop utilisés tels que : motivé, investi, déterminé. Enfin, soyez honnête ! Si vous avez le sentiment d’embellir exagérément la réalité, il se peut que ce poste ne vous convienne pas ?

 

Insérez des mots clés et du vocabulaire technique

L’utilisation des bons mots-clés liés au poste auquel vous postulez peut avoir un impact sur la visibilité de votre CV. Certains sites de recrutement, ou même LinkedIn, fonctionnent grâce à des algorithmes qui trient automatiquement les CV en fonction des mots-clés présents. Pour avoir une idée des mots clés à utiliser, analysez les annonces d’emploi de votre secteur et les profils de professionnels sur LinkedIn pour savoir lesquels sont les plus utilisés. N’hésitez pas à utiliser un vocabulaire technique et spécifique pour vous positionner en tant qu’expert dans un domaine.

 

Choisissez la bonne police

Une ou deux polices de caractères pour votre CV sont idéales. La taille optimale se situe entre 10 et 12 (sauf pour le nom qui doit être écrit en plus grand que le corps du CV). Faites attention à votre choix de police, qui peut en dire long sur vous. Les polices trop « fun », comme Comic Sans MS, sont à proscrire : elles enlèvent toute crédibilité. Des Calibri ou des Times New Roman ont été vues et revues. Choisissez des polices plus modernes comme Helvetica, Verdana ou Century. Vous pouvez même essayer d’utiliser la même police que celle de l’entreprise dans laquelle vous postulez en utilisant des sites comme What the Font, qui récupèrent cette police dans les documents de communication. Pour mettre en valeur certaines parties du CV : mettez le texte en gras, en italique ou soulignez. Veillez à sélectionner ce qui sera mis en évidence en gras, car c’est ce qui attirera l’attention du recruteur (nom de l’entreprise pour les profils juniors, titre du poste pour les profils plus seniors).

 

Adapter le contenu au post

Un CV est un document qui est mis à jour et doit être adapté à l’offre à laquelle vous postulez. Votre parcours et votre formation vous ont permis d’acquérir des compétences variées, que vous utiliserez différemment selon les attentes du poste. Reprenez les compétences requises spécifiées dans l’offre et essayez d’orienter vos descriptions pour montrer votre valeur ajoutée sur ces points. Si le poste exige de très bonnes compétences interpersonnelles, mettez en évidence les réalisations ou les présentations de votre équipe. Le but n’est pas de tout mettre mais de sélectionner en premier lieu ceux qui intéresseront le recruteur. En outre, n’hésitez pas à ajouter un titre personnalisé pour chaque CV que vous envoyez : une courte phrase qui décrit rapidement votre personnalité, vos passions (liées à votre secteur) et le poste auquel vous postulez.

 

Ajoutez une section « Intérêts »

La rubrique « Intérêts » au bas de votre CV vous permet de révéler votre personnalité et votre originalité au-delà de vos compétences professionnelles. Dans un monde où l’être humain prend de plus en plus de place et où les entreprises et les candidats recherchent une cohérence en termes de valeurs, vos loisirs et vos passions peuvent faire la différence. Choisissez ceux qui vous semblent les plus cohérents par rapport aux valeurs de l’entreprise et surtout, ajoutez des détails. Sortez des classiques : le cinéma, la musique et le sport. Donnez plus d’informations aux recruteurs afin qu’ils saisissent votre personnalité à travers certains de vos goûts.

 

Concentrez-vous sur la première partie du CV

Des enquêtes auprès des recruteurs ont permis d’identifier les domaines les plus attractifs et les plus consultés dans un CV. La première moitié du document est celle qui attirera le plus l’attention. C’est donc la partie sur laquelle vous devez capitaliser. La hiérarchie visuelle doit être très claire. Utilisez un ordre inverse plutôt qu’un ordre chronologique pour placer vos expériences les plus récentes en haut de chaque section. Les personnes ayant peu d’expérience professionnelle peuvent capitaliser sur leur formation académique et laisser cette partie en haut de leur CV. Il est préférable pour les personnes plus expérimentées de placer la section « expérience professionnelle » en haut du CV et la section « formation » ensuite.

 

Objectif 0 faute

Ce conseil peut vous sembler classique, mais il est néanmoins d’une importance capitale ! Une faute d’orthographe sur un CV est un facteur dissuasif pour de nombreuses entreprises. C’est un document qui doit être lu et relu et qui doit être parfait avant d’être envoyé. L’effort demandé n’est pas très long mais peut tout changer, alors ne laissez pas la relecture vous embêter ! N’hésitez pas à faire relire votre CV par des personnes que vous connaissez avant de l’envoyer. À force de le travailler, certaines fautes de frappe peuvent vous échapper.

 

Faites attention au format et à la dénomination du document

Votre CV doit toujours être envoyé au format PDF. Faites également attention au nom du fichier. Le recruteur l’enregistrera dans ses documents mais doit ensuite pouvoir le retrouver facilement, sans avoir à le renommer lui-même.

Le mot de la fin by pasteque.io 🍉

Vous l’aurez compris, il est primordiale de prendre du temps lors de la rédaction de son CV lorsque l’on est à la recherche d’un nouvel emploi ou à l’écoute des opportunités, tout comme son profil LinkedIn. En effet, nombre de recruteurs et de sociétés consultent en premier lieu le profil LinkedIn des candidats qui les intéressent avant de les contacter, donc pensez à bien le soigner !

Share This